Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ILERI-Défense

Obama s’apprêterait à nommer Ashton Carter à la tête du Pentagone

3 Décembre 2014 , Rédigé par ileridefense Publié dans #Amérique du Nord

Ashton Carter, alors secrétaire adjoint à la Défense, au poste de combat avancé McClain, dans la province de Logar, en Afghanistan, le 22 octobre 2012.

Ashton Carter, alors secrétaire adjoint à la Défense, au poste de combat avancé McClain, dans la province de Logar, en Afghanistan, le 22 octobre 2012.

Obama s’apprêterait à nommer Ashton Carter à la tête du Pentagone. Selon plusieurs médias américains, dont CNN et Bloomberg, Obama s’apprête à nommer l’ex-secrétaire adjoint à la Défense en remplacement de Chuck Hagel, qui a démissionné sous la pression de la Maison Blanche il y a une semaine en raison de divergences sur la façon de mener la guerre à l’État islamique.

«Sauf complications de dernière minute, Ashton Carter sera le choix de Barack Obama comme nouveau secrétaire à la Défense», affirme la chaîne d’information continue CNN sur son site internet, disant s’appuyer les révélations de plusieurs responsables américains s’exprimant sous couvert de l’anonymat.

Mais ni la Maison-Blanche ni le Pentagone n’ont pour l’instant confirmé ou infirmé la rumeur.

Âgé de 60 ans, Ashton Carter fut secrétaire adjoint à la Défense de Leon Panetta entre octobre 2011 et février 2013, puis, brièvement de Chuck Hagel quand celui-ci succéda à Pannetta. Auparavant, Carter avait occupé le poste de sous-secrétaire à la Défense chargé des acquisitions d’avril 2009 à octobre 2011 et d’assistant-secrétaire à la Défense pour les politiques internationales de sécurité de 1993 à 1993.

Expert des questions budgétaires, diplômé d’histoire médiévale et de physique, il est marié et père de deux enfants.

Ashton Carter était sur la coute liste des candidats possibles pour succéder à Leon Panetta en 2013, mais ce fut finalement Hagel qui fut choisi.

Mais e 24 novembre, Obama a annoncé le départ de Chuck Hagel, la Maison-Blanche insistant sur la nécessité d’un renouveau au moment où les États-Unis font face à de nombreux défis sur la scène internationale, en particulier dans la lutte contre le groupe armé État islamique (EI) en Irak et en Syrie.

Des divergences sur la façon de mener la lutte au terrorisme auraient finalement scellé le sort de Chuck Hagel.

Michèle Flournoy, ancienne numéro trois du Pentagone qui faisait figure de favorite pour le remplacer, et devenir ainsi la première femme à diriger l’armée américaine, s’étant elle-même retirée de la course dès la semaine dernière, mettant en avant des raisons familiales.

Carter, qu’on dit avoir été déçu de ne pas avoir succéder à Panetta en 2013, pourrait enfin devenir le numéro un du Département de la Défense, si tel est le choix du président et si le Congrès maintenant domuné par les Républicains finit par confirmer sa nomination.


Source : 45eNord.com

Relayé par : Philippine Sottas

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article