Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ILERI-Défense

Début de l’exercice d’alerte Noble Jump 2 de la Force de réaction rapide de l’OTAN

11 Juin 2015 , Rédigé par ileridefense Publié dans #Europe, #Amérique du Nord

Les soldats tchèques de la 43e bataillon aéroporté, 2e Compagnie, alors qu’ils préparaient leurs véhicules dans une zone de transit en route vers l’aérodrome de Pardubice à Chrudim, République tchèque, au cours du premier exercice d’alerte NOBLE JUMP. en avril 2015. (Staff Sgt. Andrew Davis/ USAF)

Les soldats tchèques de la 43e bataillon aéroporté, 2e Compagnie, alors qu’ils préparaient leurs véhicules dans une zone de transit en route vers l’aérodrome de Pardubice à Chrudim, République tchèque, au cours du premier exercice d’alerte NOBLE JUMP. en avril 2015. (Staff Sgt. Andrew Davis/ USAF)

Le 11/06/15

Le deuxième exercice d’activation de la nouvelle force de réaction très rapide de l’OTAN, la nouvelle force «fer de lance» (en anglais «spearhead force»), dont la mise sur pied a été décidée en septembre dernier par les chefs d’État et de gouvernement des 28 pays alliés à la suite notamment de la crise ukrainienne, a débuté mardi 9 juin.

Cet exercice d’alerte de ce que les responsables de l’Otan appellent en jargon la VJTF (pour «Very High Readiness Joint Task Force») a été baptisé «Noble Jump»

Le premier exercice d’alerte pour ce que les responsables de l’Otan appellent en jargon la VJTF (pour «Very High Readiness Joint Task Force») a été baptisé «Noble Jump».

Un premier exercice avait eu lieu en avril, mais ne comprenait pas de projection des troupes. Cette fois « Noble Jump 2″, avec projection des troupes, testera du 9 au 19 juin (inclusivement) la capacité de déployer des troupes alliées sur le terrain, en l’occurrence le camp d’entraînement de Zagan, dans l’ouest de la Pologne.

Plus de 2100 soldats provenant de neuf pays de l’OTAN participent à l’exercice.

On retrouve Parmi les unités déployées pour les manœuvres en Pologne occidentale les troupes aéroportées tchèques et néerlandaise, l’infanterie mécanisé allemande et norvégienne, les forces spéciales de la Lituanie et de la Pologne, l’artillerie belge, des hélicoptères américains et une unité hongroise de coopération civilo-militaire.

« Renforcer nos forces d’intervention est un élément clé de l’effort global de l’OTAN pour adapter aux défis de sécurité émergents », a déclaré le général Phillip M. Breedlove, commandantsuprême des forces alliées en Europe (SACEUR). « L’Exercice NOBLE JUMP a été conçu pour tester les troupes de préparation élevé de l’OTAN dans les conditions du champ de bataille et veiller à ce que nos concepts et les procédures soient prêts dans le cas d’une véritable crise. Je espère que ce jour ne viendra jamais, mais notre travail est d’être toujours prêt à défendre le peuple, le territoire et les valeurs de l’Alliance « , a dit le général.

Les concepts des six unités de la Force d’intégration de l’OTAN qui ont mis en place dans les pays baltes, la Pologne, la Roumanie et la Bulgarie seront également testés lors de l’exercice.. Le commandement et contrôle de ces unités n’est pas encore opérationnel, mais un élément de l’exercice comporte un jeu de rôle leurs fonctions afin de développer davantage les procédures et d’affiner le travail conceptuel qui a été fait à ce jour.


La formation qui se déroule en Pologne fait partie d’une série plus vaste d’activités de formation en juin ALLIED SHIELD. La série comprend, outre NOBLE JUMP, BALTOPS 2015, un exercice naval allié majeure en Pologne; SABRE STRIKE, un exercice de terrain dans les États baltes; et TRIDENT JOUST, un exercice de commandement et contrôle exercice en Roumanie.

Au total, environ 15.000 soldats de 19 pays différents, dont le Canada, et 3 pays partenaires participeront à cette série d’événements de formation qui se déroulent au sein de l’Alliance en 2015. Tous ces exercices font partie des mesures de réassurance de l’OTAN en réponse aux défis sur périphérie sud et l’est de l’OTAN. Les activités se concentreront sur l’amélioration de l’interopérabilité, la disponibilité et la réactivité entre les alliés et les nations partenaires nations.

De : Jacques N.Godbout

Source : 45enord.ca

Relayé par P.F

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article