Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ILERI-Défense

Du changement en vue pour la tenue des militaires de l’armée de Terre

15 Mai 2015 , Rédigé par ileridefense Publié dans #France

Du changement en vue pour la tenue des militaires de l’armée de Terre

Le 15/05/15

Le 28 mai prochain, le général Jean-Pierre Bosser donnera le détail du plan « Au Contact », qui sera le nouveau modèle de l’armée de Terre, dont il est le chef d’état-major (CEMAT). Lors d’une audition récente au Sénat, il en a déjà donné les grandes lignes, avec la création de nouveaux commmandements spécialisés et l’organisation de la force opérationnelle terrestre (FOT) selon deux divisions composées chacune de 3 brigades « Scorpion ».

Le numéro d’avril de Terre Information Magazine (TIM) consacre un dossier spécial sur ce nouveau modèle censé répondre aux besoins opérationnels de l’armée de Terre et apporter des améliorations dans la vie quotidienne de ses personnels.

D’ores et déjà, des mesures « concrètes » ont été prises afin, précise TIM, « d’améliorer les conditions d’exercice du métier militaire et de vie en garnison ». Certaines sont déjà connues, comme l’acquisition de 1.000 « véhicules de soutien à la préparation opérationnelle » de type Ford Ranger et de 150 motos Yamaha XT660Z Ténéré ou encore la livraison de 98 Véhicules blindés de combat d’infanterie (VBCI) de 32 tonnes et de la livraison, à raison de un exemplaire par mois, de 55 hélicoptères de nouvelle génération (NH-90 TTH Caïman, Cougar rénové et Tigre HAD).

L’arme du Génie recevra 40 compresseurs portés, 10 systèmes de 2 engins de déminage de zone et 4 bulldozer D7. De nouveaux explosifs sont attendus comme le Pain d’explosif maléable (PEM) et la Bande explosive autocollante (BEA). Quant aux forces spéciales Terre, elles seront dotées, dés cette année, de 300 jumelles de vision nocturnes (JVN) acquise en urgence opérationnelle (UO). En outre, leurs opérateurs seront tous armés de fusils HK416 et du pistolet Glock 17.

Pour en terminer avec cet inventaire à la Prévert, il est aussi question de la réception de 18 quad Polaris Sportsman 570 pour le 2e Régiment de Hussards et le 28e Groupement géographique, de 20 ensembles SPL porte-conteneurs pour la Brigade Logistique, de 4 Bulldozer D6K pour les opérations amphibies, de 78 fourgons Renault Master et de 200 tentes PC GTIA (Groupement tactique interarmes).

Enfin, la « fiabilisation » de 1.000 Petits Véhicules Protégés (PVP), laquelle consiste à leur apporter des « améliorations techniques » a été amorcée. Entre 30 et 40 exemplaires seront livrés chaque mois à partir de cette année. Une telle opération était prévue : il avait en effet été décidé, l’an passé, d’un retour en usine de ces véhicules pour corriger une quinzaine de défauts concernant les pédales, les bielles de direction, la tuyauterie ou bien encore les cardans.

Voilà pour les équipements. Quant aux mesures liées au « soutien de l’homme », du changement est dans l’air. À commencer au niveau des « brodequins », lesquels firent l’objet d’une controverse au moment de l’opération Serval. Là, il ne s’agit plus de voir des semelles se décoller sous l’effet de la chaleur : des chaussures « zone chaude » seront livrées dès la fin de cette année. Dans le même temps, les « Brodequins nouveau modèle » (BDM), qui supplanta la fameuse Rangers à partir de 2008, est en cours de remplacement par des « chaussures de combat Centre-Europe », acquises auprès du groupe allemand Haix.

En outre, un blouson, couleur « anthracite », fera son apparition en 2016, de même que de nouveaux « effets de sport ». Et, à partir de 2017, une nouvelle tenue de combat « interarmées » F3 sera disponible.

Pour le grand public, ces nouveautés passeront plutôt inaperçues. Sauf le changement qui a été décidé pour les défilés. Désormais, la tenue T-32 sera généralisée à l’ensemble des unités de l’armée de Terre. Jusqu’à présent, seuls les légionnaires, les masouins, les bigors et les chasseurs (notamment) défilaient en pantalon, chemise, cravate noire, ceinturon, képi/tricorne (ou béret), plastron d’arme et brodequin de marche.

Il est expliqué, dans les colonnes de TIM, que cette décision vise à renforcer « la prestance et l’image de rigueur des unités défilantes » et à offrir « une plus grande visibilité aux attributs de tradition ».

De : Laurent Lagneau

Source : opex360.com

Relayé par P.F

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mohamed Bouzbel 12/08/2015 18:56

http://www.disparusdemourmelon.org