Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ILERI-Défense

Royaume-Uni: Un régiment sikh, progrès ou démagogie ?

27 Février 2015 , Rédigé par ileridefense Publié dans #Asie, #Europe

Le régiment sikh de l'armée indienne, en janvier 2015 à New Delhi - AFP/Roberto Schmidt
Le régiment sikh de l'armée indienne, en janvier 2015 à New Delhi - AFP/Roberto Schmidt

Le ministre britannique de la Défense a annoncé qu'il envisageait la création d'un régiment sikh, constitué uniquement d'hommes appartenant à cette importante communauté sud-asiatique, comme il en existait jusqu'à la Seconde Guerre mondiale.

L'armée britannique ne compte que 10% de soldats d'origine étrangère alors que 30% de la population est d'origine étrangère. Créer ce régiment serait donc à la fois une forme de reconnaissance pour le rôle des sikhs dans l'armée britannique depuis l'époque coloniale et une façon de promouvoir la diversité.

A Londres, le Daily Mail souligne que le projet, déjà évoqué puis abandonné en 2007 car jugé raciste, fait polémique. Pourtant "les 500 000 sikhs du Royaume-Uni soutiennent cette initiative et expliquent que ce ne serait pas différent des gardes écossais, gallois et irlandais et du régiment des Royal Gurkha Rifles, qui ne recrute que des Népalais et est considéré comme un régiment d'infanterie modèle".

Souvenir douloureux

L'information a été relayée par la presse de l'ensemble du sous-continent indien. A Karachi, l'Express Tribune souligne que "la récente révélation que l'armée britannique avait conseillé [la Première ministre indienne de l'époque] Indira Gandhi quand, en 1984, elle avait fait donner l'assaut contre des séparatistes sikhs barricadés dans le Temple d'or d'Amritsar a pu rester en travers de la gorge des sikhs du Royaume-Uni".

L'assaut contre ce lieu saint du sikhisme a donné lieu à un massacre puis à l'assassinat d'Indira Gandhi par ses gardes du corps sikhs et à des pogroms antisikhs en représailles, notamment à New Delhi. Le nouveau régiment serait-il un moyen d'effacer ce souvenir douloureux ?

Source: Courrier International (25 févr), article d'Ingrid Therwath

relayé par B.Longère

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article