Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ILERI-Défense

Yémen : le palais présidentiel sous contrôle de miliciens chiites

20 Janvier 2015 , Rédigé par ileridefense Publié dans #Proche-Orient- Moyen-Orient- Monde Arabe

Yémen : le palais présidentiel sous contrôle de miliciens chiites

Des miliciens chiites ont pris d'assaut, mardi 20 janvier, le complexe du palais présidentiel, à Sanaa, la capitale, où des combats étaient signalés, selon un haut responsable militaire yéménite. « Les miliciens houthistes sont entrés dans le complexe et pillent des armes dans les dépôts », a déclaré à l'Agence France-Presse ce responsable.

De violents affrontements ont été rapportés par des témoins à l'intérieur même du complexe présidentiel alors que, depuis lundi, les combattants de la milice chiite d'Ansar Allah renforçaient leur emprise sur la capitale.

D'autres combattants d'Ansar Allah étaient engagés mardi dans des combats avec des soldats gouvernementaux protégeant la résidence du président Abd Rabbo Mansour Hadi. Toujours selon ces témoins, les affrontements dans ce secteur ont éclaté après la mise en place de nouveaux barrages par les miliciens chiites.

Le Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations unies (ONU) doit se réunir à huis clos mardi, à la demande du Royaume-Uni. L'émissaire de l'ONU Jamal Benomar devrait informer le Conseil des derniers développements dans le pays.

TRÊVE DE COURTE DURÉE

La veille, des affrontements entre miliciens chiites et gardes du palais présidentiel ont fait au moins neuf morts et soixante-sept blessés autour du palais présidentiel. Dans ce secteur, les combats ont cessé depuis lundi après-midi avec l'entrée en vigueur d'une trêve, mais la tension reste vive. Des éléments de la garde présidentielle, lourdement armés et équipés de blindés et de pièces d'artillerie antiaérienne, contrôlent les entrées du palais présidentiel. Les miliciens houthistes, équipés d'armes légères, campent, quant à eux, à près de 500 mètres des entrées du palais.

M. Hadi, qui utilise rarement le palais présidentiel, se trouve dans sa résidence à Sanaa, selon un responsable yéménite. Il tente de réunir toutes les forces politiques du Yémen afin d'établir, selon un porte-parole officiel, « une feuille de route pour mettre fin aux violences ». Ces combats ont éclaté deux jours après l'enlèvement par des miliciens houthistes d'Ahmed Awad Ben Moubarak, chef de cabinet du président Hadi.

Source : LeMonde.fr

Relayé par : Philippine Sottas

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article