Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ILERI-Défense

Les chrétiens d'Orient célèbrent Noël dans un climat de violence

25 Décembre 2014 , Rédigé par ileridefense Publié dans #Proche-Orient- Moyen-Orient- Monde Arabe

A Homs, en Syrie. | AFP/YOUSSEF KARWASHAN
A Homs, en Syrie. | AFP/YOUSSEF KARWASHAN

Les chrétiens du monde entier ont commémoré, dans la nuit du mercredi 24 au jeudi 25 décembre, la naissance de Jésus mais les célébrations ont été assombries au Moyen-Orient par les violences qui déchirent la région.

Dans la ville de Cisjordanie où le Christ aurait vu le jour, les pèlerins étrangers étaient moins nombreux qu'à l'accoutumée. Un sapin décoré aux couleurs du drapeau palestinien, noir, blanc, rouge et vert, trônait devant la basilique de la Nativité.

Mais les festivités ont été ternies par une nouvelle poussée de violence dans l'enclave de Gaza, ravagée durant l'été par un conflit ayant fait près de 2 200 morts côté palestinien et 73 côté israélien. L'aviation de l'Etat hébreu y a mené un raid, tuant un militant du Hamas, en riposte à des tirs contre une de ses patrouilles.

  • En Irak, les fantômes de l'exil

La situation est plus difficile encore pour les 150 000 chrétiens déplacés d'Irak, persécutés par les djihadistes de l'Etat islamique. Ils « vivent une situation tragique », sans qu'aucune solution à court terme ne leur soit proposée, a dénoncé le patriarche chaldéen Louis Sako depuis Bagdad.

Les fidèles ont rendu hommage aux populations visées par les membres de l'organisation sunnite extrémiste lors d'une messe à l'église du Sacré-Cœur dans la capitale irakienne. Le pape François a, de son côté, téléphoné mercredi à des réfugiés au Kurdistan irakien. « Chers frères, je suis proche de vous, très proche, de tout mon cœur. Dieu vous donne les caresses de sa tendresse », leur a-t-il dit.

En Syrie, entre la menace djihadiste et la guerre civile

Dans les camps de réfugiés ou dans les ruines de villes syriennes dévastées par la guerre, la fête avait un goût amer. Selon le nonce (ambassadeur) du Vatican dans le pays, Mario Zenari, les messes de minuit ont été avancées dans l'après-midi de mercredi pour réduire les risques de violences.

  • A Rome, l'appel à la « persévérance »

Mardi, le pape a exprimé sa vive inquiétude face au sort des chrétiens au Moyen-Orient, ravagé par des conflits de plus en plus sanglants. Dans une longue lettre adressée à ces derniers, François les a exhortés à la « persévérance » et au dialogue inter-religieux en dépit des difficultés.

Dans une allusion claire à l'EI, le souverain pontife a dénoncé les actes d'une « organisation terroriste, d'une dimension autrefois inimaginable, qui commet toutes sortes d'abus ». Elle « frappe de manière particulière certains d'entre vous, chassés de façon brutale de vos propres terres, où les chrétiens sont présents depuis les temps apostoliques », a déploré François, en évoquant aussi le drame d'autres communautés pourchassées comme les yézidis.

Source : Le Monde

Lien : http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/12/25/les-chretiens-d-orient-celebrent-noel-dans-un-climat-de-violences_4546055_3218.html

Relayé par : M.B

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article