Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ILERI-Défense

Etat islamique : la France renforce lourdement son dispositif militaire

20 Novembre 2014 , Rédigé par ileridefense Publié dans #France, #Proche-Orient- Moyen-Orient- Monde Arabe

Etat islamique : la France renforce lourdement son dispositif militaire

Paris va envoyer six Mirage, qui seront déployés en Jordanie. Ils s’ajoutent aux neuf Rafale déjà engagés depuis les Emirats arabes Unis.

La France déploiera six chasseurs Mirage 2000-D en Jordanie dans le cadre de son opération aérienne militaire contre les djihadistes de l'Etat islamique en Irak, a confirmé mercredi le ministre français de la Défense. La France « va déployer six Mirage en Jordanie » contre le groupe Daech, a déclaré Jean-Yves Le Drian lors des questions d’actualité à l’Assemblée nationale. Paris disposera désormais de 15 appareils de combat ou de surveillance dans la région.

La localisation de la Jordanie « permet de réduire les délais de vol entre le décollage et la mission au-dessus de l’Irak », avait expliqué récemment le porte-parole de l’état-major, le colonel Gilles Jaron. Outre la proximité, le déploiement de Mirage en Jordanie permettra de faire des économies, a dit une source diplomatique, à l’heure où les opérations militaires extérieures (opex) de la France vont coûter 605 millions de plus que prévu en 2014.

700 militaires français

Des avions de chasse français ont mené un raid contre des positions de l'Etat islamique pour ouvrir une brèche dans le siège de la ville de Kirkouk en Irak, dans la nuit de mardi à mercredi, a annoncé le ministère de la Défense. Quelques 700 militaires français sont engagés depuis le 19 septembre dans le cadre de l’opération « Chammal » en soutien aux forces irakiennes contre les djihadistes de l’EI qui ont pris le contrôle de vastes de pans de territoire en Irak et en Syrie au cours de l’été.

Neuf Rafale, un avion ravitailleur, un avion radar, un avion de patrouille maritime sont actuellement déployés sur la base française d’al-Dhafra, aux Emirats arabes Unis. Une frégate anti-aérienne est également mobilisée dans le golfe arabo-persique. Paris écarte pour l’instant toute idée d’engagement au sol en Irak et de frappes aériennes en Syrie où agissent notamment les Etats-Unis contre l’Etat islamique.

Source : Les Echos

Relayé par : Philippine Sottas

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article