Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ILERI-Défense

Une activité sous-marine suspecte a été détectée au large de la Suède

20 Octobre 2014 , Rédigé par ileridefense Publié dans #Europe

Le 20/10/14

De opex360.com

Va-t-on assister au retour du « syndrome du périscope » en Suède? En 1981, un sous-marin soviétique de la classe Whisky s’était échoué dans l’archipel de Karlskrona, près d’une importante base navale, à 500 km de Stockholm, ce qui donna lieu, par la suite, à de nombreux signalements de submersibles supposés appartenir au bloc de l’Est.

Seulement, dans les années 1990, une commission d’enquête constata l’absence d’éléments probants concernant l’intrusion de sous-marins soviétiques dans les eaux suédoises (ce qui ne veut pas dire non plus que les Soviétiques furent inactifs…)

Aussi, il se dit, maintenant, que, après l’histoire du Whisky échoué, l’Otan aurait envoyé des submersibles américains et britanniques dans la région afin de tester les défenses des pays scandinaves, alors en première ligne face à une URSS qui, en cas de guerre, aurait cherché à en prendre le contrôle pour s’assurer un accès à l’Atlantique, via la Baltique. Vrai ou faux, toujours est-il que ce « syndrome du périscope » inspira le romancier Henning Mankel, qui en fit la trame de son roman « L’homme inquiet« .

Pourquoi évoquer à nouveau cette affaire? Tout simplement parce que les forces armées suédoises ont indiqué avoir envoyé des moyens de lutte anti-sous-marine autour de l’archipel de Stockholm après avoir reçu des informations « fiables » selon lesquelles « une activité sous-marine étrangère et suspecte » a été détectée dans la région.

« Nous avons commencé une opération de renseignement … impliquant des navires, des hélicoptères et plusieurs unités terrestres », a ainsi déclaré, le 17 octobre, le commandant Jonas Wikstroem, qui a évoqué une « source crédible ».

Les recherches se déroulent à une cinquantaine de kilomètres de Stockholm. « Plus de 200 hommes, des bateaux furtifs, des dragueurs de mines et des hélicoptères participent aux opérations, ratissant environ 50 kilomètres de fonds de mer », a indiqué la marine suédoise.

D’après le quotidien Svenska Dagbladet, cette opération a été lancée après l’interception d’un message radio émis sur un canal d’urgence utilisé par la marine russe entre un point situé dans l’archipel de Stockholm et Kaliningrad, où est implanté le quartier général de la flotte russe de la Baltique. D’autres messages ont été interceptés après le début des recherches. D’où l’hypothèse qu’un des sous-marins – ou mini sous-marins – de cette dernière serait actuellement en difficulté.

« Des éléments recueillis au cours des dernières années ont suggéré que les Spetsnaz (forces spéciales russes, ndlr) ont utilisé des mini-sous-marins dans les eaux suédoises pendant la guerre froide. Ces mini-sous-marins avaient été cachés à bord de navires de pêche ou de commerce reconvertis », rappelle Svenska Dagbladet.

Quoi qu’il en soit, Moscou a nié toute activité au large des côtes suédoises. « Les navires et les sous-marins de la marine russe remplissent leurs missions dans les eaux des océans du monde conformément à leur programme », a affirmé un porte-parole du ministère russe de la Défense. « Il n’y a pas de situation extraordinaire, sans parler d’urgence, impliquant des bâtiments de guerre russes », a-t-il ajouté.

URL : http://www.opex360.com/2014/10/19/activite-marine-suspecte-ete-detectee-au-large-de-la-suede/

Une activité sous-marine suspecte a été détectée au large de la Suède

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article