Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ILERI-Défense

Libye: sept soldats tués et 62 blessés dans la lutte contre les islamistes à Benghazi

4 Octobre 2014 , Rédigé par ileridefense Publié dans #Afrique

Le 04/10/14

De 45enord.ca

Sept soldats ont été tués et plus de soixante blessés dans deux attentats et des combats autour de l’aéroport de Benghazi (est) entre des forces de l’armée libyenne et des milices islamistes, rapporte l’AFP.

Deux voitures piégées ont explosé au passage d’un convoi de l’armée près de l’aéroport, faisant trois morts et des blessés. Quatre autres soldats ont péri dans des combats, également autour de l’aéroport, selon un porte-parole des unités des forces spéciales de l’armée libyenne.

Selon le porte-parole, 62 soldats ont été blessés et transférés à l’hôpital d’al-Marj, à 100 km à l’est de Benghazi.

Depuis le début du mois de septembre, les milices islamistes tentent de prendre le contrôle de l’aéroport de cette ville, qui comprend à la fois un aérodrome civil et une base aérienne militaire.

Le général Sagr al-Jerouchi, le chef des forces aériennes loyales au général Haftar, a indiqué à l’agence française que des avions et hélicoptères de combats menaient des raids contre les combattants islamistes qui avançaient vers l’aéroport.

Benghazi (est), la deuxième ville du pays, est tombée en juillet entre les mains de milices islamistes, dont Ansar Asharia, un groupe jihadiste classé organisation terroriste par Washington.

Les accrochages sont quasi-quotidiens entre ces milices islamistes qui contrôlent la majeure partie de Benghazi depuis juillet, et des membres des forces de sécurité loyales au général à la retraite Haftar, qui a lancé le 16 mai une opération militaire contre Ansar Asharia, mais sans beaucoup de succès.

Les combattants du Conseil de Choura des révolutionnaires de Benghazi, une alliance de milices qui comprend les jihadistes d’Ansar Asharia, continuaient jeudi leur offensive contre l’aéroport.

Depuis la chute du régime Kadhafi en 2011 à l’issue d’un conflit de huit mois, le gouvernement central n’est jamais parvenu à établir son autorité et les différentes milices l’ayant combattu font la loi dans un pays plongé dans le chaos et où aucune autorité n’a réussi à rétablir l’ordre.

*Avec AFP

Des panaches de fumée noire à Benghazi lors d’affrontements entre les révolutionnaires du Conseil de la Choura Benghazi et les combattants du général à la retraite Khalifa Haftar, alors que les islamistes qui contrôlent déjà la majeure partie de la ville tentent de prendre le contrôle de l’aéroport (AFP)

Des panaches de fumée noire à Benghazi lors d’affrontements entre les révolutionnaires du Conseil de la Choura Benghazi et les combattants du général à la retraite Khalifa Haftar, alors que les islamistes qui contrôlent déjà la majeure partie de la ville tentent de prendre le contrôle de l’aéroport (AFP)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article