Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ILERI-Défense

L'armée américaine largue des armes aux Kurdes près de Kobané

20 Octobre 2014 , Rédigé par ileridefense Publié dans #Proche-Orient- Moyen-Orient- Monde Arabe, #Amérique du Nord

Trois avions cargos C-130 ont effectué plusieurs largages de matériel fourni par les autorités kurdes d'Irak pour permettre aux assiégés de résister à l'offensive du groupe Etat islamique (EI) contre la ville. | AFP/SENIOR AIRMAN MATTHEW BRUCH
Trois avions cargos C-130 ont effectué plusieurs largages de matériel fourni par les autorités kurdes d'Irak pour permettre aux assiégés de résister à l'offensive du groupe Etat islamique (EI) contre la ville. | AFP/SENIOR AIRMAN MATTHEW BRUCH

Des armes, des munitions et du matériel médical : aux prises avec les djihadistes de l'Etat islamique (EI) près de la frontière avec la Turquie, les Kurdes de Syrie ont reçu du soutien par voie aérienne, dimanche 19 octobre.

Les armes seront d'une « grande aide », a affirmé, lundi, Redur Xelil, le porte-parole kurde des unités de protection du peuple (YPG, pour Yekîneyên Parastina Gel). Il a précisé qu'elles auraient « une effet positif » sur les opérations militaires contre l'EI.

D'AUTRES LARGAGES NE SONT PAS EXCLUS

Trois avions cargos C-130 américains ont effectué plusieurs largages de matériel fournis par les autorités kurdes d'Irak pour permettre aux assiégés de résister à l'offensive de l'EI contre la ville, a précisé le Centre de commandement américain pour le Moyen-Orient et l'Asie centrale (Centcom) dans un communiqué. Le matériel largué comprenait des armes légères, fournies par les autorités kurdes en Irak. Les avions n'ont rencontré aucune résistance.

Ils n'ont pas été accompagnés par des avions de chasse et ont quitté la zone en toute sécurité, a déclaré un haut responsable de l'administration Obama. Il n'a pas exclu de nouvelles opérations de largages si nécessaire, peut-être dans un proche avenir, a ajouté le Centcom. C'est la première fois que Washington procède à une telle opération.

Interrogé sur le fait de savoir si le gouvernement turc avait été informé au préalable de cette opération, un responsable de l'administration à Washington a répondu que le président Barack Obama avait parlé au président turc samedi pour l'informer de l'intention des Américains de lancer cette opération et souligner« l'importance qu'elle a pour eux ».

INFLEXION EN TURQUIE ?

Les Etats-Unis et leurs alliés occidentaux pressent la Turquie de participer plus directement à la lutte contre l'EI à Kobané, mais le gouvernement est réticent à l'idée d'intervenir militairement contre les djihadistes.

Ankara a cependant surpris lundi matin en indiquant avoir pris des mesures pouraider les combattants kurdes d'Irak à rejoindre, en traversant son territoire, la ville syrienne kurde de Kobané assiégée par les djihadistes. « Nous aidons les forces des “peshmergas” [combattant kurdes d'Irak] à franchir la frontière pour aller à Kobané. Nos discussions à ce sujet continuent », a annoncé lundi le ministre desaffaires étrangères turc, Mevul Cavusoglu, lors d'un conférence de presse sansdonner d'autres précisions. La minorité kurde de Turquie reproche au gouvernement son absence de réaction face à l'offensive de l'EI.

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, qui s'est engagé à renforcer la lutte contre le groupe islamiste, a encore rejeté dimanche les appels à ce que son pays fournisse des armes aux combattants kurdes en Syrie.

Il accuse le principal parti kurde dans le pays (PYD – Parti de l'union démocratique) d'être une « organisation terroriste » liée au PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan) turc, qui mène depuis trente ans une insurrection pourréclamer l'autonomie du sud-est de la Turquie. Le département d'Etat avait révélé jeudi que des responsables américains avaient rencontré le week-end précédent pour la première fois des membres du PYD.

Par ailleurs, selon le Centcom, onze frappes ont été menées sur Kobané, samedi et dimanche, pour aider les combattants kurdes à repousser une nouvelle tentative de l'EI de couper leurs lignes d'approvisionnement depuis la Turquie. Jusqu'à présent, les forces américaines ont mené plus de 135 frappes aériennes contre l'EI à Kobané.

Source : Le Monde (France)

http://www.lemonde.fr/international/article/2014/10/20/l-armee-americaine-largue-des-armes-aux-kurdes-pres-de-kobane_4508726_3210.html

Relayé par : M.B

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Titus 24/10/2014 15:56

T'es rester bien neutre sur cet article par rapport a celui sur la manif des policiers en Algérie, y a du progrès Melle Bellal