Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ILERI-Défense

Armes chimiques syriennes détruites en mer: Obama veut rester vigilant

23 Octobre 2014 , Rédigé par ileridefense Publié dans #Amérique du Nord

~~ Les Etats-Unis se sont félicités lundi de la destruction en mer des éléments qui permettaient au régime Assad de fabriquer des gaz sarin et moutarde, mais Barack Obama a prévenu qu'il restait prudent. La Syrie s'y était engagée: le processus de destruction des armes chimiques du régime de Bachar al-Assad a bien été entamé, a confirmé lundi le président Barack Obama. "Les armes chimiques les plus mortelles possédées par le régime syrien ont été détruites par des professionnels civils et militaires en utilisant un mécanisme américain unique en son genre." Un responsable du Pentagone a confirmé qu'il s'agissait des éléments chimiques qui entraient dans la composition des gaz sarin et moutarde, qui peuvent être utilisés dans des attaques à l'arme chimique. Au total, 581 tonnes de "précurseurs chimiques" pour le sarin et 19,8 tonnes d'agents destinés au moutarde ont été détruits. Ils ont été neutralisés à bord du Cape Ray, un cargo roulier américain qui croise en Méditerranée, dans les eaux internationales, spécialement aménagé pour l'occasion. L'opération est supervisée par l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC). Le survol de la Syrie interdit Mais, a prévenu Barack Obama, les Etats-Unis "s'assureront que la Syrie tiendra son engagement de détruire ses installations restantes, destinées à produire des armes chimiques", en référence à douze anciennes usines de production d'armes chimiques dans le pays, que l'OIAC a décidé de détruire. Le président américain s'est aussi inquiété des "divergences et des omissions quant aux déclarations faites par la Syrie à l'OIAC et les informations selon lesquelles des armes chimiques sont toujours utilisées" par le régime syrien, aux prises avec une rébellion armée depuis près de trois ans et demi. L'OIAC enquête en effet sur des accusations d'attaques au chlore contre l'opposition des rebelles. Par ailleurs, lundi, l'Agence fédérale de l'aviation a interdit aux vols commerciaux américains de survoler la Syrie, en raison du conflit. "Les groupes extrémistes armés en Syrie sont connus pour être équipés d'armes anti-aériennes qui peuvent faire peser une menace sur l'aviation civile", explique l'Agence. L'interdiction vise "toutes les compagnies américaines et tous les opérateurs commerciaux". La Syrie se trouve sur le chemin que peuvent emprunter les longs courriers entre l'Europe et le Moyen-Orient ou l'Asie. Que deviennent les armes chimiques détruites? Les dernières armes chimiques que Damas disait avoir en sa possession avaient quitté la Syrie fin juin avec des mois de retard sur le programme entériné par le communauté internationale. Les produits chimiques les plus dangereux avaient été emmenés sur le Cape Ray. Leur destruction par hydrolyse avait commencé début juillet. Ce processus a permis de détruire les agents chimiques à plus de 99% et d'en réduire la toxicité à des niveaux similaires à ceux habituels dans l'industrie. Les agents chimiques traités à bord du Cape Ray vont être confiés à des sociétés de traitement spécialisées dans les déchets industriels, tout comme d'autres agents chimiques syriens traités à terre dans des bâtiments spécialisés en Grande-Bretagne, en Finlande et aux Etats-Unis. La Syrie a évacué un total de 1.300 tonnes d'agents chimiques. Le transfert de ces armes, et leur destruction, sont le fruit de l'adhésion de la Syrie à la convention sur l'interdiction des armes chimiques en octobre 2013 dans le cadre d'un accord russo-américain ayant permis d'éviter une intervention militaire américaine après que Damas eût été accusé d'avoir utilisé du gaz sarin dans une attaque ayant fait 1.400 morts l'été dernier.

BFM.TV

Alexander Stonor

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article