Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ILERI-Défense

Qu’attendre du Sommet de l’OTAN qui se déroule du 4 au 5 septembre au Pays de Galles ?

5 Septembre 2014 , Rédigé par ileridefense Publié dans #Occident

A l’heure du retrait d’Afghanistan, de la guerre civile en Libye et des relations tumultueuses avec la Russie, l’OTAN organise un sommet au Pays de Galles où les sujets du budget de l’alliance, de son adaptation et de nouvelles mesures face au conflit ukrainien sont à l’ordre du jour.

L’Alliance Atlantique, tente de rassurer ses pays membres et associés d’Europe de l’Est qui voient une menace dans les intentions du Kremlin. Pour cela, l’OTAN envisage de créer plusieurs dispositifs, comme un plan de réaction rapide où plusieurs milliers de soldats des armées de terre, de l’air et de la marine seraient déployés en 48 heures. Selon le New York Times, un minimum de 4000 hommes est envisagé.

Même si le sommet aura les yeux fixés sur l’Ukraine, il ne faut pour autant pas oublier les annonces faites pour adapter l’alliance à ses niveaux défis. La lutte contre le terrorisme est l’un d’entre eux (sans doute plus encore que la menace Russe). Le président américain, Barack Obama devrait demander à ses partenaires de « développer une coalition internationale afin de dessiner une stratégie » notamment dans la lutte contre l’Etat Islamique.

Il ne faut pas oublier que l’alliance permet une meilleure coopération entre les forces armées de différents pays. Les exercices menés renforcent les capacités de réaction, de communication mais aussi d’interopérabilité entre les armées.

Avant même son ouverture, les Etats-Unis ont rappelé aux pays européens qu’ils fournissaient toujours 75 % du budget de l’OTAN et qu’ils attendaient un meilleur rééquilibrage. En effet, l’alliance demande à ses membres d’avoir un budget militaire de l’ordre de 2 % du PIB. Si l’on prend ce chiffre, il manquerait ainsi 2 milliards d’euros au budget militaire français (environ 1,88 % du PIB correspond à quoi ? le budget actuel ou ce qui manque ?). Mais des pays comme l’Espagne, l’Italie sont aussi appelés à faire plus d’efforts. Aborder le canada qui lui n’en veut pas de ces augmentations.

En revanche d’autres pays européens se réarment ou remplacent leurs matériels vétustes à l’image de la Pologne. Ainsi l’alliance peut servir de socle commun pour les membres pour qu’ils puissent vendre des armes à leurs alliés (on pense bien évidemment aux Etats-Unis mais aussi à la France). Ce serait ainsi la mise en place d’une forme de solidarité économique entre les membres du pacte atlantique.

Avec des budgets militaires en constantes baisses et le rééquilibrage des forces américaines vers l’Asie, la défense collective disposée dans l’Article 5 du traité de l’Atlantique Nord est cruciale pour des pays comme les Etats Baltes mais aussi la Pologne, ce sommet devrait le rappeler et permettre aux alliés de se coordonner dans l’accentuation des mesures contre la Russie avec peut être la planification de nouveaux exercices dans l’Est de l’Europe.

Pierre Ferrebeuf, étudiant en Bachelor 2.

Bibliographie :

  • Général (2s) Maurice DE LANGLOIS, (EN LIGNE), L’OTAN au lendemain de la crise, Institut de Recherche Stratégique de l’Ecole Militaire, publié en septembre 2014, (consulté le 4 septembre 2014)
  • Marianne MEUNIER, (EN LIGNE), L’OTAN face à la menace russe, La Croix, publié le 4 septembre 2014, disponible sur : http://www.la-croix.com/Actualite/Monde/L-Otan-face-a-la-menace-russe-2014-09-04-1201022
  • Benjamin Morette, interview de Philippe Mignault, (EN LIGNE), OTAN : des nouvelles bases en Europe de l’Est ?, JOL Press, disponible sur : http://www.jolpress.com/otan-nouvelles-bases-europe-est-tensions-russie-article-827728.html
Qu’attendre du Sommet de l’OTAN qui se déroule du 4 au 5 septembre au Pays de Galles ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article