Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ILERI-Défense

Le GIGN fête ses quarante ans

25 Juin 2014 , Rédigé par ileridefense Publié dans #France

Le 25/06/14

De Jean-Dominique Merchet, lopinion.fr

Une belle cérémonie a marqué cet après-midi le quarantième anniversaire du GIGN, à Satory. De très nombreux anciens étaient présents, dont Chistian Prouteau, 70 ans, son créateur en 1974 et de nombreux de cette famille que consistue le "groupe". Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a rendu un hommage appuyé à ces gendarmes : "le gouvernement sait qu'il peut compter sur votre unité d'élite". La cérémonie a été l'occasion d'une démonstration dynamique des savoirs-faire du GIGN : tirs simultanés sur neuf cibles, protection de personnalité en zone de conflit et assaut avec l'usage d'hélicoptères et du nouveau véhicule blindé Sherpa (photo ci-dessous). Du classique à Satory, mais toujours très spectaculaire.

La réforme mise en oeuvre par Denis Favier et poursuivie par Thierry Orosco permet au GIGN de faire face à des actions beaucoup plus massives que jadis. Bernard Cazeneuve a assuré que le GIGN était capable de projeter 180 hommes en quatre heures. (Lire mon article de l'an dernier sur la guerre du temps au GIGN)

En 40 ans, le GIGN a été engagé dans 1800 opérations importantes qui ont abouti à la libération de 600 otages, à la saisie de 250 forcenés et à l'arrestation de 1500 criminels dangereux. Depuis sa réorganisation, les hommes du GIGN assurent des missions de protection, soit du chef de l'Etat, dans le cadre du GSPR avec la police, soit de diplomates français à l'étranger - aujourd'hui en Irak et en Libye.

Le général Thierry Orosco, 53 ans, qui commandait le GIGN depuis 2011, quitte non seulement le groupe mais également la Gendarmerie pour rejoindre le privé - hors du domaine de la sécurité. Il avait été présenti pour prendre le commandement de la gendarmerie d'outre-mer. Le prochain patron du GIGN sera le colonel Hubert Bonneau.

Autre départ notable, Jean-François Brisse - dit Jef - quitte le groupe après y avoir servi 24 ans d'abord dans l'opérationnel puis comme officier communication. Très apprécié des journalistes, il s'occupera désormais du compte Twitter de la gendarmerie.

Le GIGN fête ses quarante ans
Le GIGN fête ses quarante ans

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article