Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ILERI-Défense

Le Brésil construit un sous-marin nucléaire pour protéger son pétrole en Haute mer

4 Juin 2014 , Rédigé par ileridefense Publié dans #Amérique latine

Le Brésil est entrain de construire cinq sous-marins, dont un alimenté par un réacteur nucléaire, afin de protéger les camps pétrolifères que le pays explore en Haute mer, ce qui le placerait dans le petit club des pays avec un sous-marin nucléaire.

Actuellement, le géant sud-américain est en processus d’exploration des camps de pétrole en face de ses côtes, ce qui pourrait convertir ce pays en un des principaux explorateurs de pétroles à l’échelle mondiale.

« Le Brésil a des richesses dans ses eaux territoriales. C’est de notre responsabilité de faire en sorte que les Forces Armées soient fortes. Non pas pour faire la guerre, mais bien pour l’éviter, pour que personne ne tente d’emporter avec lui nos richesses », a signalé Gilberto Max Roffe Hirshfeld, fonctionnaire de la Marine brésilienne et coordinateur de ce projet. « Le sous-marin à propulsion nucléaire est une des armes avec le plus grand taux de dissuasion », a rappelé Roffe à l’AFP, en ajoutant que le projet a un coût de 10.000 millions de dollars.

La Marine du Brésil affirme que les sous-marins conventionnels patrouilleront les ports et autres points stratégiques le long des 8.500 km de côtes du pays. Alors que, le [sous-marin] nucléaire gardera les réserves de pétrole en eaux profondes, où il est estimé qu’il y a jusqu'à 35.000 millions de barils de pétrole, une quantité suffisante pour couvrir la demande mondiale de pétrole brute pendant toute une année. Le navire nucléaire se chargera également de patrouiller l’Amazônia Azul, une zone côtière avec une biodiversité qui contient des minerais tels que de l’or, du manganèse et du calcaire.

Il est prévu que le premier sous-marin conventionnel, qui est déjà en construction, soit prêt pour 2017, et le [sous-marin] nucléaire pour 2025, date à laquelle il est prévu que ce projet, mené conjointement par la Marine brésilienne, l’entreprise brésilienne Odebrecht et le groupe français DCNS, soit aboutit.

Le sous-marin nucléaire mesura 100 mètres de longueur et pèsera 6.000 tonnes, tandis que les quatre autres seront plus petits. Actuellement les seuls pays capables de concevoir et réaliser leurs propres sous-marins nucléaires sont les membres permanents du Conseil de Sécurité des Nations Unies : Russie ; Royaume-Uni ; Chine ; France ; Etats-Unis ainsi que l’Inde qui en a terminé un et qui se trouve en processus de construction d’un autre en plus.

Russia Today (espagnol) / traduction Martin Tammik, Bachelor 1, équipe ILERI défense, pole Amérique Latine.

article en espagnol:

http://actualidad.rt.com/actualidad/view/130109-brasil-submarino-nuclear-proteger-petroleo-mar

Le Brésil construit un sous-marin nucléaire pour protéger son pétrole en Haute mer
Le Brésil construit un sous-marin nucléaire pour protéger son pétrole en Haute mer

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article