Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ILERI-Défense

Rafale en Inde : «une belle étape franchie»

14 Mars 2014 , Rédigé par ileridefense Publié dans #Asie, #Armement, #France

Le 14/03/14

De Jean-Dominique Merchet, lopinion.fr

Lors de la présentation des résultats annuels de Dassault-Aviation, ce matin à Saint-Cloud, son PDG Eric Trappier a confirmé qu'un accord de partage du travail ("Workshare") avait été récemment signé entre Dassault et HAL, l'industriel indien. “C'est une belle étape de franchie” s'est-il réjoui, une étape en vue de la signature du contrat portant sur la vente de 126 Rafale à l'Inde. Selon Jane's, ce partage prévoit que 70% du travail sera réalisé par HAL dans une usine à Bangalore et 30% par Dassault (et les industriels français du programme) pour 108 des 126 appareils. Les 18 premiers, en revanche, seront livrés directement par la France, trois ans après la signature du contrat. Donc pas avant 2017 dans le meilleur des cas.

Eric Trappier a également évoqué la perspective d'autres contrats "au Moyen-Orient" et en Asie, citant le cas de "la Malaisie". Dassault-Aviation observe avec beaucoup d'attention la situation au Canada, où les autorités s'interrogent sur la poursuite du programme F-35, au vu de l'explosion des prix. Le Canada a officiellement approché Dassault, comme d'autres avionneurs mais aucune décision d'abandon du F-35 américain n'est encore prise.

Sur cette question du prix, Eric Trappier a cité le cas des Pays-Bas. Lorsque le Rafale y était en compétition avec le F-35, le contrat portait sur 65 appareils et Dassault était légèrement plus cher que son concurrent américain. Mais aujourd'hui, la dérive des prix de Lockheed-Martin est telle que, avec la somme que le gouvernement nééerlandais peut consacrer au renouvellement de sa flotte, il ne pourra pas acquérir plus de 37 appareils... Le PDG de Dassault-Aviation a également pointé le fait que les Britanniques et les Italiens devraient avoir deux types d'avions de combat (F-35 et Typhoon), là où la France n'en a qu'un seul.

En 2013, Dassault-Aviation a livré 88 avions : 77 Falcon et 11 Rafale. L'activité civile représente 70% des commandes de l'entreprise, le militaire français 25% et le militaire étranger 5%, en l'absence de grands contrats sur le Rafale. Dassault-Aviation réalise 71% de son chiffre d'affaire à l'export et 29% sur le marché français.

Rafale en Inde : «une belle étape franchie»

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article