Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ILERI-Défense

Liban: Beyrouth gagnée par les violences

23 Mars 2014 , Rédigé par ileridefense Publié dans #Proche-Orient- Moyen-Orient- Monde Arabe

Liban: Beyrouth gagnée par les violences

Au Liban, les affrontements se poursuivent à Tripoli, entre des miliciens sunnites partisans des rebelles syriens et des combattants alaouites, favorables au président Bachar al-Assad. Mais la tension s'est transposée à Beyrouth, où de violents combats ont opposé ce dimanche 23 mars des militants salafistes à un groupe sunnite proche du Hezbollah. Bilan: un mort et 13 blessés. L'armée libanaise s'est interposée entre les belligérants.

Les affrontements aux armes automatiques et aux roquettes anti-chars ont duré six heures en plein cœur de la capitale. Ils ont opposé des miliciens salafistes partisans des rebelles syriens, et des combattants du Courant arabe, un groupe sunnite proche du Hezbollah, composé de Libanais et de Palestiniens.

Les accrochages se sont déroulés dans des quartiers populaires, non loin de la cité sportive et du camp palestinien de Sabra et Chatila. Le crépitement des rafales et l'explosion des grenades et des roquettes ont été entendus dans tout Beyrouth. En mai 2012, le Courant arabe avait été chassé par les partisans de Saad Hariri du quartier sunnite de Tarik Jdidé, à l'issue de violents combats.

L'armée sur place

Le chef de ce groupe, Chaker Berjoui, a accusé les partisans de l'ancien Premier ministre de harceler ses sympathisants. Toutefois, Ammar Houri, un député du Courant du futur de Saad Hariri, a nié toute implication de son parti dans les combats de dimanche.

L'armée libanaise a dépêché d'importants renforts et s'est déployée dans les zones des affrontements, où un calme précaire est revenu en début de matinée ce dimanche. Mais la tension reste palpable et les habitants craignent une reprise des accrochages à tout moment.

Source: RFI

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article