Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ILERI-Défense

Les Etats-Unis envoient des renforts pour traquer Joseph Kony, le chef de la LRA

25 Mars 2014 , Rédigé par ileridefense Publié dans #Afrique, #Occident

Le 25/03/14

De opex360.com

Recherché par la Cour pénale internationale, Joseph Kony, chef de l’Armée de Libération su Seigneur (LRA), reste introuvable, malgré l’envoi, en octobre 2011, d’une centaine de « conseillers » militaires américains en Ouganda pour aider les autorités de ce pays à s’en saisir.

Inscrite depuis 2001 sur la liste américaine des organisations terroristes, la LRA est responsable d’exactions de grandes ampleurs, commises non seulement en Ouganda mais aussi en République centrafrique ou encore en République démocratique du Congo.

Ayant initialement l’objectif de fonder un régime devant appliquer les 10 commandements bibliques, cette la LRA a largement recours aux enfants soldats lesquels constitueraient 80% de ses effectifs. Selon les Nations unies, elle serait responsable de la mort de plus de 100.000 personnes au cours de ces 25 dernières années.

Pour le moment, donc, Joseph Kony, dont il est offert 5 millions de dollars par Washington pour sa capture, court toujours, malgré les renforts américains dans la région. Chassé d’Ouganda, il aurait, dit-on, trouver refuge en Centrafrique, voire en RDC ou au Sud-Soudan.

Aussi, le Pentagone a annoncé, ce 24 mars, l’envoi en Ouganda de 150 militaires des forces spéciales supplémentaires ainsi qu’au moins 4 appareils de type CV-22 Ospreys et des avions ravitailleurs.

De part leurs capacités (ils se comportent à la fois comme un avion et un hélicoptère), les Ospreys permettront d’accéder à des zones difficiles d’accès. Ces renforts devraient arriver en Ouganda en milieu de semaine.

Les Etats-Unis envoient des renforts pour traquer Joseph Kony, le chef de la LRA

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article