Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ILERI-Défense

Des commandos américains dans le Sud libyen

5 Février 2014 , Rédigé par ileridefense Publié dans #Afrique

Des commandos américains dans le Sud libyen

Les forces spéciales américaines interviennent au sol dans le Sud contre les groupes djihadistes dont la présence inquiète la France.

«Depuis la fin de l’année dernière, des unités Delta, déguisées en nomades, encadrent des membres des forces spéciales libyennes dans leur chasse contre al-Qaida dans le sud du pays», affirme au Figaro une source militaire française. «Les États-Unis estiment que la menace de désintégration du Sud libyen est telle qu’ils ne peuvent plus se contenter d’un simple traitement aérien de cette menace.» Ces équipes mixtes sont appuyées par des drones et d’autres moyens de reconnaissance aériens, qui repèrent des convois jugés suspects. «Ensuite, à bord de leur 4×4, les commandos se rapprochent de la cible, et la plupart du temps, les Américains laissent les Libyens traiter l’objectif», précise la source.

Le premier ministre Ali Zeidan et son ministre de la Défense ont donné leur feu vert à ces opérations

LIBYE Les forces spéciales américaines interviennent contre les groupes djihadistes.

Ces opérations impliquent l’utilisation d’une ancienne base désaffectée dans le sud du pays. Problème, le ministère de la défense libyen a toujours nié les faits.

“Le quotidien ajoute: «Les États-Unis estiment que la menace de désintégration du Sud libyen est telle qu’ils ne peuvent plus se contenter d’un simple traitement aérien de cette menace».
Ces «opérations coups de poing» contre les jihadistes, pourraient s’étendre à une «participation française et britannique», ajoute encore ‘‘Le Figaro’’. (Kapitalis)

Concernant la participation française et britannique, l’état-major français a déjà commencé à préparer les esprits (Figaro : “La France évoque une opération en Libye” : “Une opération internationale pour mettre un terme à l’instabilité qui prévaut actuellement dans le sud de la Libye serait un scénario idéal, a déclaré aujourd’hui le chef d’état-major des armées françaises, l’amiral Edouard Guillaud”)

Précisons que la menace de désintégration du Sud libyen provient des opérations de 2011 pour lesquelles nous devions tous nous féliciter à l’époque. Le directeur du renseignement américain en a fait une description bien sombre lors d’une récente audition au Sénat américain (“incubateur” pour terroristes, circulation massive d’armes, porosité des frontières, jihadistes remontés contre le soutien des pays de la région à l’intervention française au Mali…). J’ajoute que l’état d’urgence a été décrété dans le sud du pays le 19 janvier dernier.

La situation a bien changé depuis le mois d’octobre 2013, où une polémique s’était fait jour parce que les américains avaient mené un raid sur le sol libyen pour arrêter un leader supposé d’Al-Qaïda. Le Premier ministre libyen avait demandé des explications aux américains qui avaient rétorqué qu’ils étaient au courant. On voit bien la situation grotesque dans laquelle nous sommes désormais, sans même parler des questions de droit international…

Le figaro

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article